Eaux-Bonnes 2017

Une équipe de télévision croise un groupe d’ossalois aux Eaux-Bonnes. Ils chantent et racontent leurs échanges avec d’illustres curistes, pyrénéistes puis amateurs de sports de neige.

Une histoire : les Eaux-Bonnes, de Henri II au XXIème siècle, ou la population ossaloise à la rencontre et au service des curistes et des pyrénéistes.

Grâce à l’art du théâtre et de la musique, cette création conte la vallée et le développement  du thermalisme depuis le XVI ème siècle.

  

La pastorale 2017 privilégie la transmission et l’expression des jeunes, aujourd’hui fortement engagés culturellement.

En Valea d’Aussau elle vise à valoriser les activités économiques que sont le pastoralisme, le tourisme et la culture d’une vallée de montagne.

Une volonté de démontrer que tradition, danses, chants, pratique de la langue béarnaise et amour de la nature ont été et sont toujours les règles de vie des montagnards ossalois.

 

Ua equipa de television que tròba ua tropa d'aussalés a Aigas-Bonas. Que candan e que devisan dab curistes deus peluts, pireneistes,  e tanben amators d'espòrts de neu.

Ua istoria : Aigas-Bonas, d'Enric II au sègle XXIau, lo pòble aussales  que va de cap aus curistes e aus pireneïstes.

Dab l'art deu teatre e de la musica, aquesta creacion que conta la valea e lo desvolopament deu termalisme desempuish lo sègle XVIau.

La transmission e l'expression deus joens, qui son uei en dia ahamiats de cultura, qu'ei la clau d'aquesta Pastorala de 2017.

En Valea d'Aussau, que serveish a valorizar las activitas economicas com lo patoralisme, lo torisme e la cultura d'ua valea de montanha.

 

La hami de hicar en davant la tradicion, la canta, la dansa, lo parlar bearnés e l'amor de la natura qu'èran e que son engüèra l'anar deus montanhòus aussalés.