Eaux-Bonnes 2017

Les préparatifs

Le projet PASTORALE peut se résumer en trois périodes : l’élaboration ou la conception, la réalisation artistique, la préparation du spectacle.

 

 

Pour la 4° édition en Ossau, l’association organisatrice, la PASTORALA AUSSALESA, se dirige vers les EAUX-BONNES. Après Pierrine Sacaze Gaston à Béost en 2007, le Mistèri de Nadau en 2008, Au mirailh deu conte à Castet en 2012, la station ossaloise méritait bien un évènement culturel d’ampleur.

 


PHASE/FASA I :

 

Depuis la première réunion en mars 2016, rencontres, échanges, dirigés par Alain Muñoz, ont permis aux personnes déjà motivées de se connaître, de dresser une toile de fond, une trame pour le parti pris de la pastorale en gestation. Le metteur en scène a remis le scénario en juillet.

 

Stéphane COURTIE, maire des Eaux-Bonnes accueille les organisateurs de la Pastorale 2017 et se réjouit du choix de sa ville.



PHASE/FASA II :

 

Alors, un élan nous a portés pour mettre en place les différents ateliers : traduction, chants, musique, costumes, accessoires, décors.

 

Une liste d’acteurs a été retenue à partir des connaissances des uns et des autres ; il faut signaler aujourd’hui qu’une heureuse alchimie aboutit à la révélation de talents, de nouveaux liens  entre ossalois…. Un premier défi relevé !

 

Les jeunes, les collégiens s’impliquent progressivement pour jouer, danser, chanter.

 

 

 

Un calendrier des répétitions est proposé par Alain Muñoz jusqu’au spectacle. Peu à peu, les tableaux se construisent, les acteurs se familiarisent avec leur texte, et les jeux de scène ; plaisir, émotion, complicité commencent à apparaître et à créer une nouvelle dynamique. Durant le travail, l’écoute et le respect de l’auditoire permettent à chacun de s’engager dans son rôle.

 

A Béost, les garçons danseurs s’entraînent au mochico et au Pantelon.

 

Arnaud et Geneviève dirigent les répétitions mensuelles de chants mixtes.

 

Les ateliers costumes, décors, technique, logistique, communication s’activent.

 



PHASE/FASA III :

 

Le Conseil d’Administration à nouveau est souvent convoqué pour finaliser les démarches et suivre l’évolution des différents ateliers. Il s’agit de faire connaître notre projet, inciter les spectateurs potentiels à nous rejoindre sur la place du Centre Thermal.

 

C’est une vraie fourmilière qui accélère les manœuvres et quasiment tous les soirs les acteurs répètent.

 

Les séances s’achèvent par une collation servie par un groupe dédié.